Société

Vox populi, vox dei!

14233100_1919644331596180_3707619658064175202_nJe me souviens de ce jour-là, il y’a quatre ans,  au Centre Culturel Français de Libreville, un concours de slam. Des jeunes gens talentueux rivalisaient d’adresse dans le maniement de la langue de Molière.

La clef de cette compétition? Un voyage tous frais payés à l’étranger pour assister à un concours d’envergure internationale. Pendant que les jeunes artistes se succédaient sur la scène, je n’ai pu m’empêcher de penser qu’il y’avait du potentiel en eux; ce mélange entrainant de genres de mélodies et de poésie ne trompait pas. A la fin de chaque slam, ce refrain: « Vox Populi » auquel le public en choeur répondait « Vox dei« . La voix du peuple est la voix de Dieu. Aujourd’hui le parallèle s’impose comme une évidence: au  peuple le pouvoir de choisir, de voter. Simulacre de démocratie? Au Gabon, le gouvernement à lui seul est une pitoyable parodie du jeu de Monopoly.

Les évènements qui ont succédé au vote du 27 août 2016, ont clairement démontré que le peuple est conscient du rôle qu’il pourrait jouer, et un éveil des consciences est en réalité une menace s’il est commun à tout le peuple. Il importe donc de ne plus se taire, ne plus se résigner et bannir à tout jamais le sempiternel « On va encore faire comment? ».

14448826_10208798060483277_2091834868219820526_nA la menace des armes, les gabonais peuvent désormais opposer leurs voix. A l’instrumentalisation des médias, la dénonciation des injustices  à travers les réseaux sociaux peut être envisagée.

Lorsque ces députés et auto-proclamés élus iront en campagne, se souviendront de la  pauvreté du peuple, et dans un élan patriotique, distribueront des cartons de poulets et appareils électro-ménagers, gardons en tête qu’il s’agit la juste d’un asservissement de la population. Le peuple mérite mieux et cela est possible!

De jeunes ambitieux voient leur rêves s’éteindre dans ce climat délétère, pour eux, et les générations à venir, la voix du peuple doit se faire plus forte.  Le temps des panthères est arrivé et elles ne lâcheront rien. Vox Populi, vox dei!

Pour un Gabon meilleur.

article précédent
article suivant

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :