mode

JUTU, la ligne de vêtements « multiculturelle »

21231009_10155055288987473_2312003688706721599_nPour Justine ADANDE, designer et créatrice de la marque JUTU « Just Universal Bantu « symbolise la diversité culturelle par  le métissage des cultures, des styles et des matières premières.

Si je devais définir ma vision en trois mots ce serait « Diversité, Originalité et Qualité », en effet il y’a un message derrière mes créations «M.U.L.T.I.C.U.L.T.U.R.A.L.I.S.M.E »

Pour bon nombre d’entre nous, cette marque de vêtements n’est pas inconnue. Pour ma part, ce fut une agréable surprise de rencontrer Justine ADANDE, lors d’un salon d’exposition au cours duquel j’ai pu apprécier les quelques modèles mis en avant.

C’est tout naturellement que je partage ce bon plan avec vous  et que je vous invite à découvrir le portrait et l’histoire de cette marque qui monte et gagne à être connue.

Qui est Justine ADANDE?

Je suis née, j’ai grandi et fait mes études à Paris. Je suis originaire du Cameroun de par ma mère et du Gabon de par mon père.

J’ai travaillé pour le compte de plusieurs entreprises de différents secteurs à Paris, à Londres et aujourd’hui au Gabon.

J’ai fait le choix de revenir dans mon pays, le Gabon en 2008, pour mettre au service de la communauté, les bénéfices de mon expérience à l’international et ma créativité. Mon but aujourd’hui est de participer au développement économique du Gabon et de l’Afrique.

Je suis actuellement Directrice Communication & Marketing chez iPi9. Je suis également une jeune femme entrepreneure qui a fondé sa propre marque « JUTU » depuis 2013.

J’ai toujours été inspirée et passionnée par les industries créatrices et les Arts parmi lesquels la mode. JUTU c’est d’abord un concept qui vise à valoriser nos cultures et notre héritage.

  • L’appel de la mode

Etre mon propre patron a toujours été l’une de mes motivations. Je ne savais pas encore dans quel secteur, néanmoins j’ai toujours été convaincue que ce serait dans le secteur Artistique ou Culturel.

La créativité fait partie de moi, j’ai réalisé que je voulais devenir créatrice de mode lorsque j’ai fait ma première customisation. J’étais encore adolescente, c’est bien plus tard que je me suis décidée à lancer ma marque « Merci au Gabon ».

De manière générale, je m’inspire, d’une culture, des couleurs, des personnes, des imprimés, des voyages, de la musique, c’est vraiment aléatoire.

Notre marque se veut innovante et moderne en alliant métissage, tradition et culture. Par ailleurs, nous avons à cœur de travailler avec une main-d’œuvre exclusivement africaine, du « Fait en Afrique pour les citoyens du monde  ».

20799506_10154907737657473_8636959087468633762_n-2

Ensemble Chemisier 3/4 Col Mao en Mousseline et Indigo et Jupe asymétrique Indigo

  • Les matières utilisées 

Je n’ai pas de frontières lorsqu’il s’agit de mes créations, j’utilise toutes les matières.
Pour l’instant je travaille principalement le coton, le lin, le jean, le jersey, la mousseline, la soie, la crêpe légère…

En fonction des collections ou des pièces, j’y ajoute du pagne, des tissus imprimés ou de l’indigo comme dans la dernière collection. Je souhaite valoriser et mettre en exergue l’identité « JUTU » et ses influences par le choix de ces matières premières.

20799785_10154907742862473_1888650717215016818_n

Ensemble Kimono en Crêpe légère et Jupe droite en Wax 

  • Les sources d’inspirations dans le domaine de la mode 

Il y’en à pas mal et pour plusieurs raisons, En dehors du style mais surtout pour être précurseur d’un état d’esprit « Promouvoir la mode africaine, le savoir faire africain, la culture mais mieux encore la diversité Africaine », je dirais Elie Kuame, Adama Paris, Christie brown, Maki Oh, Imane Ayissi, Tongoro Studio, Stella Jean, Naomi Campbell, Selly raby Kane, Otinguema…Pour ne citer que ceux la!

  • Les évènements notoires de la marques 

Merci à Mireille NZOUBOU MPIGA qui n’est plus à présenter. En effet, c’est La première personne qui m’a fait confiance et m’a permis de faire mon premier défilé.

C’est l’une des icones de la mode Gabonaise, et j’ai eu l’honneur de participer à la 3ème Edition de la Libreville Fashion week en juillet 2014 au Casino Croisette ou je présentais ma première collection.

Le 6 Juin 2016 j’ai eu l’honneur de présenter ma troisième collection lors de la 1ère Edition de la Gabon Fashion week grâce à Coralie du spa Yacine et Carmella MOUSSAVOU et que remercie au passage pour l’opportunité et la confiance.

Le 12 août j’ai eu l’honneur de participer à la 7ème Edition de l’African Fashion Week London (AFWL 2017).
C’était ma première scène internationale, En tant que marque il est très important pour nous de contribuer à tous types d’événements qui visent à promouvoir l’Afrique par des talents africains ou par le travail de ces derniers.

AFWL était une très belle plate-forme pour montrer les diversités d’Afrique, l’influence africaine dans le monde et surtout une belle plate-forme d’échanges et d’affaires.

  • Où se procurer les créations JUTU?

Les créations JUTU sont disponibles au Village Olamba situé à Glass en face de l’immeuble Hassan et Heijeij.

Retrouvez JUTU sur Facebook et Instagram et par mail à jutu@jutubyja.com et par téléphone au  00 241 07 60 84 43.

  • La vision de la marque 

Aujourd’hui, notre ambition est de devenir leader du marché local. Nous comptons aussi étendre notre réseau de distribution sur le continent Africain et Occidental grâce au e- commerce.

Nous prenons énormément de temps à sélectionner nos produits. Les thèmes et les tenues des différentes collections sont choisis de manière à se démarquer, tout en étant innovants et modernes afin de sublimer nos clients.

Notons qu’Il est possible de commander ses modèles auprès de la créatrice elle même, ce qui permet en quelque sorte de créer un vêtement unique avec un professionnel de talent, nous nous laisserons volontiers tentés et vous ?

N’hésitez pas à partager votre expérience avec la marque ainsi que vos appréciations.

A bientôt,

Ché.

 

article précédent

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :