Lifestyle

Loisirs: L’arboretum Raponda Walker, pour une sortie au vert

Résider à Libreville, c’est parfois se poser chaque week-end, l’éternelle question « où sortir? » ou encore « Quelle nouveauté à découvrir et faire découvrir aux enfants? », cet article  va surement vous aider à considérer autrement l’Arboretum Raponda Walker. en effet, il s’avère que cet endroit est un hub aux activités à effectuer en pleine nature aussi bien en mode solitaire que familial.

je l’ai découvert il y’a quelques mois (j’en avais déjà entendu parler), sauf que cette fois-là, une amie travaillant à l’Agence Nationale des Parcs Nationaux s’est proposée de m’y accompagner. Il faut savoir que l’Arboretum Raponda Walker est un site dans lequel l’on peut observer toutes les essences de bois de la flore gabonaise. Concernant la faune (pour ceux qui ont peur de se retrouver face à une panthère 🙂 ) on y rencontre que la petite faune (insectes et petit bestiaux), aucune chance donc de se retrouver nez à nez avec un animal féroce. Par contre, les enfants prendrons du plaisir à écouter les bruits de la foret, à regarder une armée de fourmis traverser la route ou attraper un mille-pattes.

A l’entrée du parc, des guides  peuvent vous accompagner (si vous le souhaitez ) pour un parcours proposer pour observer un maximum d’arbres, pour atteindre la cascade ou juste vous rendre au parc des « mwanas ».

Sur le chemin, des petits cours d’eau permettront de vous rafraîchir et de patauger.

Alors, les différentes activités qu’offre ce site sont le running, dans un espace dépaysant, un course qui débouchera certainement sur la plage 😉 on peut également y faire se divertir les enfants avec le petit parc aménagé en pleine forêt. Et enfin, pour une sortie entre amis et touristes faire le parcours proposer par les guides afin de découvrir la propriétés des spécimens d’arbres qu’on y trouve.

j’a’ suis donc retournée une seconde fois afin d’y organiser un pique-nique avec des amis et l’expérience fut très satisfaisante pour les petits comme pour le grands.

 

article précédent

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :