Société

« Bien se nourrir » Par Nestle

Le 16 octobre dernier, à l’occasion de la journée Mondiale de l’Alimentation, Nestle organisait un webinaire sur la nutrition avec des experts du Cameroun et du Gabon.

La majorité des exploitants agricoles au Gabon sont des femmes

Avec pour thème :« Bien nourrir aujourd’hui et demain.Ensemble », les professeurs Karl Mbofung, Modestine Kana, Innocent Gouado ainsi que le Docteur Ghislaine NZang Nguema ont répondu aux question liées à l’établissement d’un système alimentaire efficace pour garantir une bonne alimentation, notamment en Afrique Centrale ?

Tout d’abord, il faut noter que plus de 30% de la population en Afrique est concernée par le problème de malnutrition selon la FAO, ce problème est principalement dû aux conflit dans certaines zones, le manque d’auto-suffisance alimentation et surtout le manque de méconnaissance des produits consommés ainsi que leur apport, leur utilité .

L’abandon des pratiques agricoles a largement contribué la sous-nutrition ainsi qu’à l’a mal nutrition, car les populations se contentent de consommer les produits transformer, industrialisés et facile d’accès car produits en gros et donc moins cher. Dès le bas âge, les femmes privilégient une alimentation parfois trop riche en sucre ou en sel et ne sont pas assez informées pour assurer une alimentation de « qualité » aux enfants.

Au Gabon par examine la manne pétrolière a détourné les populations de l’agriculture. On ne peut donc pas parler d’auto suffisance alimentaire. Il est plus que nécessaire aujourd’hui de mécaniser, et accompagner les producteurs qui pourraient ainsi produire en quantité et transporter efficacement les aliments sur les marchés.

Depuis 2019 maintenant, un recensement des ménages agricoles a démarré sur l’ensemble du territoire afin de geolocaliser les exploitations agricoles et surtout assurer une suivi général. Une bonne initiative pour encourager les exploitants agricoles.

La deuxième étape pour aider les populations à mieux se nourrir serait d’ « éduquer » les populations sur les apports des aliments consommés et leur conséquence sur l’alimentation, cela réduirait les risques de diabète, d’excès de cholestérol et assurerait une alimentation Saine aux tout-petits.

En proposant ce webinaire, Nestle confirme son engagement en tant qu’entreprise du Good food Good Life. L’entreprise a également fait un don d’aliment à l’orphelinat AEODA situé au 1er Campement (Akanda) le 15 octobre 2020.

Le don de Nestle accueilli avec joie par les tout-petits

Plus d’actions de ce genre devraient être observées auprès des populations vivant en milieu rural dont l’accès à l’information est plus difficile et la sédentarité alimentaire très importante.

Et vous, faites vous attention à votre alimentation? Si oui, comment ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire!

À bientôt.

Ché.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :